Les associés

cabinet@delavarde-buk.fr

Bruno Potier de la Varde

Après des études secondaires à Caen, où il est né en 1951, puis le premier cycle des études de droit à l’Université de cette Ville, il a obtenu à Paris II (Panthéon) deux diplômes d’études spécialisées (DES), l’un en doit des affaires, l’autre en droit public.
Diplômé de Sc-Po Paris-service public (1973), il a passé le CAPA pour s’inscrire au barreau de Paris, auprès duquel il a exercé dans un cabinet spécialisé en droit prud’homal.
Dans le même temps, il préparait comme collaborateur externe des dossiers pour des avocats aux Conseils, était nommé premier secrétaire de la Conférence du stage des avocats aux Conseils et obtenait le diplôme du Capac permettant l’accès à la profession d’avocat au Conseil d‘Etat et à la Cour de cassation.
C’est ainsi que succédant en 1985 au président Jean-Paul Calon, il s’associait à Jacqueline Guiguet et Xavier Bachellier, puis, après le départ de ceux-ci, avec Julie Buk Lament, que rejoindra Pierre Robillot.
Au sein de l’ordre des avocats aux Conseils, il a enseigné le droit public, assuré, avant la mise en place de l’aide juridictionnelle en matière pénale devant la Cour de cassation, la charge des commissions d’office, participé aux travaux du conseil de l’ordre dont il a exercé la fonction de secrétaire- trésorier, puis il a été élu président de l’ordre, fonction qu’il a exercée de 2006 à 2008.
Sa formation initiale d’avocat spécialiste du droit public l’a tourné vers l’ensemble des matières marquées par le déséquilibre des parties : outre le droit public, le droit pénal, le droit du travail et de la sécurité sociale, le droit de la santé mais aussi celui des procédures collectives…et bien sûr les droits de l’Union européenne et de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.
Il participe aux travaux de la Société de Législation comparée (SLC), dont il est membre.
Son engagement au service de l’ordre des avocats aux Conseils lui a donné le goût des questions relatives à l’organisation des professions.
C’est ainsi que, pendant six ans, il a présidé puis vice-présidé le Comité de liaison des institutions ordinales (CLIO), association des 16 professions instituées en ordres professionnels, et qu’il a siégé, en cette qualité, au sein de la commission de concertation des professions libérales.
Dans le domaine de l’enseignement universitaire, il a participé à la constitution du Conseil national du droit (CND) crée par les pouvoirs publics pour l’instauration d’un dialogue constant entre enseignants du droit et professions juridiques ou judiciaires, instance qu’il a vice-présidée avant de la présider.
Il a été nommé officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur.

jbuk@delavarde-buk.fr

Julie Buk Lament

Née en 1974, elle a fait ses études secondaires à Paris. Après sa maîtrise de droit privé en 1996, elle a obtenu un DEA de droit privé général à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction du professeur Jacques Ghestin.
Après l’obtention du CAPA en 1997 (certificat d’aptitude à la profession d’avocat), elle a rejoint un cabinet d’avocat aux Conseils, en qualité de collaboratrice, avocate à la Cour, et a par ailleurs dispensé des cours de Droit des sûretés à l’Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines.
Diplômée du CAPAC en 2007 (certificat d’aptitude à la profession d’avocat aux Conseils), elle est devenue avocate au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation en février 2010 en s’associant à Bruno Potier de la Varde.
Privatiste de formation, elle a acquis le goût du droit public et du droit pénal au cours de sa formation à l’IFRAC (Institut de formation et de recherche des avocats aux conseils).
Elle est coauteur de l’ouvrage La technique de cassation (pourvois et arrêts en matière civile) avec Xavier Bachellier, auquel elle a succédé au sein du cabinet, et le professeur Marie Noëlle Jobard Bachellier.
Elle donne chaque année des conférences sur la technique de cassation en matière civile aux étudiants de l’IDA (Institut de droit des affaires) de l’Université de Marseille-Aix en Provence.
Elle dispense à ce jour les travaux dirigés de droit privé aux étudiants de deuxième année de l’Institut de formation et de recherche des avocats aux Conseils (IFRAC).

probillot@delavarde-buk.fr

Pierre Robillot

Né en 1978, il a fait ses études secondaires à Paris. Titulaire d’une maîtrise de droit public de l’Université Paris II (Panthéon-Assas) et d’un DESS Entreprises et services publics de l’Université Paris XI, Pierre Robillot a travaillé quelques temps au sein d’un groupe parlementaire au Sénat avant d’intégrer l’Ecole de formation du barreau de Paris.
Diplômé de l’Institut de droit public des affaires et du CAPA en 2007, il a débuté sa carrière en tant que collaborateur d’avocats aux Conseils, principalement en droit public.
Afin d’élargir son champ de compétences au droit privé et au droit pénal, il a ensuite suivi la formation dispensée par l’Institut de Formation et de Recherche des Avocats aux Conseils (IFRAC) et obtenu le certificat d’aptitude à la profession d’avocat aux Conseils (CAPAC) en 2013.
Collaborateur du cabinet depuis 2014, il est en devenu le troisième associé en 2016. Avocat polyvalent ayant acquis le goût de la cassation en matière de droit privé et de droit pénal, il intervient plus particulièrement en droit public et en droit fiscal.